Chapter 3.  Utilisation avancée du flux de sortie en ligne de commande

Table of Contents

Structure du flux de sortie
Description des modules
Exemples

Structure du flux de sortie

Flux de sortie est le nom d'une fonctionnalité de VLC qui permet de diffuser sur le réseau, ou d'enregistrer, n'importe quel flux lu par VLC au lieu de l'afficher. Différents types de traitements peuvent être appliqués au flux durant ce procédé (transcodage, redimensionnement, filtres, re-multiplexage...) Le flux de sortie peut inclure plusieurs modules, chacun d'eux possédant différentes fonctionnalités. Vous pouvez enchaîner les modules afin d'augmanter les possibilités.

Voici la liste des modules actuellement disponibles :

  • standard permet d'envoyer le flux via un module de sortie : par exemple, UDP, fichier, HTTP... Vous voudrez probablement utiliser ce module à la fin de vos chaînes.

  • trascode est utilisé pour transcoder (décoder et ré-encoder le flux en utilisant un codec et/ou un débit différent) l'audio et la vidéo du flux d'entrée. Si les modules d'entrée ou de sortie ne permettent pas le contrôle du débit (réseau, périphériques d'acquisition), ceci est fait "à la volée", en temps réel. Ceci peut nécessiter un charge importante en CPU, en fonction des paramètres choisis. Les autres flux, tels que fichiers et disques, sont transcodés aussi rapidement que le permet le système.

  • duplicate vous permet de créer une seconde chaîne, dans laquelle le flux sera traité d'une manière indépendante.

  • display vous permet d'afficher le flux d'entrée, tel que VLC le ferait en temps normal. Utilisé de paire avec le modules duplicate, ceci vous permet de visualiser le flux durant le traitement.

  • rtp diffuse sur RTP (un port UDP par flux élémentaire). Ce modules supporte aussi le RTSP.

  • es vous permet de séparer les flux élémentaires (ES) d'un flux d'entrée. Ceci peut être utilisé afin d'enregistrer les flux audio et vidéo dans des fichiers séparés, par exemple.

Chacun de ces modules peut accepter des options. Voici la syntaxe que vous devez employer :

% vlc input_stream --sout "#module1{option1=parameter1{parameter-option1},option2=parameter2}:module2{option1=...,option2=...}:..."

Note

Certaines des options des modules sont requises (option1 dans cet exemple), les autres sont optionnelles. Les paramètres des options (option-du-paramètre1 dans cet exemple) sont toujours optionnelles. Ces paramètres d'options sont souvent des réglages très avancés. Si vous ne comprenez pas leur description, vous n'en avez sûrement pas besoin.

Vous pouvez aussi utiliser la syntaxe suivante :

% vlc flux_d'entrée --sout-module1-option1=... --sout-module1-option2=... --sout-module2-option1=... --sout-module2-option2=... ...

Par exemple, pour transcoder un flux et le diffuser, utilisez :

% vlc flux_d'entrée --sout '#transcode{options}:standard{options}'

Description des modules

standard (alias std)

Ce module enregistre le flux dans un fichier ou le diffuse sur le réseau, après l'avoir multiplexé.

Les options disponibles sont :

access=

Ces options permmettent de sélectionner le medium utilisé pour enregistrer ou diffuser le flux. Cette option est obligatoirement requise. Les choix possibles sont :

  • file : enregistre le flux dans un fichier.

    Utilisez l'option append pour ajouter le flux à un fichier existant au lieu de le remplacer.

  • udp : diffuse vers une adresse UPD unicast ou multicast.

    Les options sont : caching=<durée en ms> pour définir le temps pendant lequel VLC devrait garder les données en tampon avant de les envoyer, ttl=<ttl> pour définir le ttl des paquets UDP envoyés, group=<nombre de paquets> pour envoyer les paquets par rafales plutôt que un par un, late=<durée en ms> pour éliminer les paquets qui arrivent trop en retard à cette étape de la chaîne, raw si vous ne voulez pas attendre que le MTU soit rempli avant d'envoyer les paquets.

  • http : diffuse par HTTP.

    Elément les options sont : user=<nom d'utilisateur> pour activer l'authentification basique par HTTP et définir l'utilisateur, ^wd=<mot de passe> pour définir le mot de passe mime=<type mime> pour définir le type MIME retourné par le serveru.

  • https : diffuse par HTTP, en utilisant une connexion sécurisée SSL

    Les options sont les même que pour http, plus : cert=<chemin ver le certificat> pour définir le certificat à utiliser, key=<chemin vers la clef> pour définir la clef à utiliser ca=<chemin vers le certificat> pour définir le certificat CA à utiliser dans le SSL, crl=<chemin vers le certificat> pour définir le certificat de révocation à utiliser dans la connection SSL.

  • mmsh : diffuse en utilisant le protocol Microsoft MMS. Ce protocole est utilisé comme méthode de transport par la plupart des logiciels Microsoft. Notez que seule une petite partie du protocole MMS est supportée (MMS encapsulé dans du HTTP).

    Les options sont les même que pour le module HTTP.

  • rtp : diffuse par RTP. Notez que c'est un module assez vieux. Il ne permet pas le RTSP et peux uniquement être utilisé pour diffuser des flux TS. Veuillez regarder le module de sortie rtp pour un support complet du RTP.

    Les options sont les mêmes que pour pour l'udp.

mux=

Cette option vous permet de choisir la méthode d'encapsulation utilisée dans le flux. Cette option est obligatoire.

Les options disponibles sont :

  • ts : le muxer MPEG2/TS. C'est le muxer standard utilisé pour diffuser du MPEG 2. Ce muxer peut être utilisé avec n'importe quelle méthode d'accès. Les codecs supportés sont MPEG 1/2/4, MJPEG, H263, H264, I263, WMV 1/2 et theora pour la vidéo, l'audio MPEG, AAC et a52 pour le flux audio.

    Les options sont : pid-video=<pid> pour choisir le PID de la piste vidéo, pid-audio=<pid> pour choisir le PID de la piste audio, pid-spu=<pid> pour choisir le PID de la piste de sous-titres, pid-pmt=<pid> pour choisir le PID de la PMT (Program Map Table), tsid=<id> pour choisir l'ID du flux TS, shaping=<delai de formation en ms > pour choisir l'intervalle minimum durant lequel le ébit du flux doit rester constant, pour les flux à débit variable, use-key-frames utiliser les images I comme limites de délai de formation, pcr=<intervalle PCR en ms> permet de choisir à quel intervalle le PCR (Program Clock References) doit êtreenvoyé, dts-delay=<delai en ms> permet de retarder le PTS (Presentation Time Stamps) du DTS (Decoding Time Stamp) du delai indiqué, crypt-audio permet d'activer le chiffrement de la piste audio en utilisant l'algorithme CSA, csa-ck=<clef sous forme d'un mot de 16 caractères> permet de choisir la clef à utiliser pour le chiffrement CSA.

  • ps : le muxer MPEG2/PS. C'est le muxer standard pour fichiers MPEG 2 (.mpg). Il peut être utilisé pour les méthodes de sortie file et http. Les codecs supportés sont MPEG 1/2 et MJPEG pour la vidéo, l'audio MPEG et a52 pour les flux audio.

    La seule option disponible est dst-delay=<delai en ms> . Elle permet de contrôler le délai entre le PTS (Presentation Time Stamps) et le DTS (Decoding Time Stamp).

  • mpeg1 : le muxer MPEG1. Ce muxer devrait être utilisé à la place du ps pour les flux vidéos MPEG 1, pour les méthodes de sortie file ou http. Les codecs supportés sont le MPEG 1 et l'audio MPEG.

    Les options sont les même que pour le muxer PS.

  • ogg : le muxer ogg. C'est le muxer du projet Xiph. Il peut être utilisé avec les méthodes de sortie file et http. Les codecs supportés sont MEPG 1/2/4, MJPEG, WMV 1/2 et Theora pour la vidéo et vorbix, flac, speex, a52 et l'audio MPEG pour l'audio.

    Il n'y a pas d'option pour ce muxer.

  • asf : le muxer ASF de Microsoft. C'est le muxer standard utilisé pour la diffusion par les logiciels Microsoft. Il est aussi utilisé comme conteneur pour les fichiers WMA audio. Ce muxer peut être utilisé par les méthodes de sortie file et http. Les codecs supportés sont MPEG 4, MJPEG, WMV 1/2 pour la vidéo, l'audio MPEG et a52 pour les flux audio.

    Le options disponibles sont : title=<titre>, autor=<auteur>, copyright=<message de copyright>, comment=<commentaires>, rating=<rating> allow you to set what will be displayed in the according field of the stream comments.

  • asfh : c'est une version spécial du muxer ASF, qui peut être utilisée pour la diffusion MMSH. MMSH est la seule méthode de sortie supportée. Les codecs supportés sont les même que pour ASF.

    Les options sont les mêmes que pour ASF.

  • avi : le muxer AVI de Microsoft. C'est un format d'encapsulation très répendu pour les fichiers MPEG 4. La seule méthode de sortie est file. Les codecs supportés sont MPEG 1/2/4, H263, H264 et I263 pour la vidéo, l'audio MPEG et a52 pour les flux audio.

    Il n'y a pas d'option pour ce muxer.

  • mpjpeg : le muxer MJPEG. Ce format d'encapsulation est largement utilisé dans les caméras de télé- surveillance avec un serveur web. Ces flux sont généralement incrustés dans des pages web et visualisée par les navigateurs Internet standrad, puisqu' ils ne sont autre qu'un succession d'images JPEG. La seule méthode de sortie supportée est http. Le seul codec est MJPEG. On ne peut pas y mettre de piste audio.

    Aucune option n'est disponible pour ce muxer.

dst=

Cette option permet de donner les informations sur l'emplacement où le flux doit être enregistré ou envoyé.

Here is the meaning of the dst option depending on the parameter used for the access option.

  • If the file output method is used, dst is the complete path where the file should be saved.

  • If the udp or rtp output method is used, dst is the unicast or multicast destination address and, optionally, UDP port, in the form address:port.

  • If the http, https or mmsh output method is chosen, dst is the address, port and path of the local network interface on which the server should listen for requests. If no address is given, VLC will listen on all the network interfaces. These information have to be supplied using the address:port/path syntax.

sap

Utilisez cette option si vous souhaitez que VLC envoie des annonces SAP (Session Announcement Protocol). SAP est un protocole de découverte de services, qui utilise une adresse multicast spécifique pour envoyer une liste des flux disponibles sur un serveur.

Note

Cette option peut être activé dans la méthode de sortie udp .

group=

Cette option permet de renseigner le nom d'un éventuel groupe de flux. Un client sous VLC pourra utiliser de cham pour classer les flux.

Note

Cette option utilise une extension privée du protocole SAP. VLC sera le seul client capable de lire ce champ.

Cette option peut uniquement être utilisée lorsque l'option sap est activée.

sap-ipv6

Utilisez cette option si vous voulez que les annonces SAP soient envoyées en utilisant le protocole IPv6 au lieu de IPv4.

Note

Cette option peut uniquement être utilisée lorsque l'option sap est activée.

slp

SLP signifie Service Location Protocol. C'est une alternative au SAP pour annoncer des sessions. Utilisez cette option si vous souhaitez utiliser le SLP.

name=

Utilisez cette option pour préciser le nom du flux à envoyer dans les annonces SAP et SLP.

Note

Cette option peut uniquement être utilisée lorsque les options sap ou slp sont activées.

display

Ce module est utilisé pour afficher le flux. C'est particulièrement utile dans une chaine duplicate, pour surveiller le flux en train d'être enregistré ou diffusé.

les options disponibles sont :

novideo

Vous pouvez utiliser cette option pour désactiver la vidéo dans le flux à l'affichage.

noaudio

Vous pouvez utiliser cette option pour désactiver le son dans le flux à l'affichage.

delay=

Vous pouvez utiliser cette option pour introduire un delai dans l'affichage du flux. Le délai est en ms.

rtp

Ce module peut être utilisé pour envoyer un flux en utilisant le protocole RTP (Real Time Protocol) (voir RFC 3550).

Note

Même s'il est possible d'utiliser le RTSP dans ce module, vous ne pourrez pas faire de la Vidéo à la Demande. Veuillez vous reporter à la description du module VLC pour cela.

Les différentes options disponibes sont :

dst=

Cette option vous permet de donner l'adresse UDP de destination. Cela peut être l'adresse d'un hote ou d'un group multicast. Cette option doit être renseignée, à moins que l'option sdp=rtsp:// le soit (voir plus bas). Dans le dernier cas, le flux sera envoyé à l'hôte faisant la requête RTSP.

port=

Cette option permet de régler le port UDP utilisé pour envoyer le premier flux élémentaire. Ce port doit être fourni. Les autres flux seront en utilisant les ports impairs juste au dessus.

port-video=

Cette option vous permet de définir le port UDP utilisé pour envoyer le premier flux élémentaire vidéo. Ce port doit être impair.

port-audio=

Cette option vous permet de définir le port UDP utilisé pour envoyer le premier flux élémentaire audio. Ce port doit être impair.

sdp=

Cette option vous permet de choisir la manière dont le fichier SDP (Session Description Protocol) correspondant au flux doit être disponible.

Le options sont :

  • file://<chemin vers le fichier>, pour exporter le contenu SDP en tant que fichier local.

  • http://<interface locale IP:port/chemin>, pour rendre le fichier disponible en utilisant le serveur HTTP intégré au VLC.

    Note

    L'argument interface locale IP est facultatif. S'il n'est pas fourni, VLC écoutera sur toutes les interfaces disponibles.

  • rtsp://<interface locale IP:port/chemin>, pour rendre le fichier SDP disponible en utilisant le protocole RTSP (voir RFC 2326).

    Note

    L'argument interface locale IP est facultatif. S'il n'est pas fourni, VLC écoutera sur toutes les interfaces disponibles.

  • sap, pour exporter le contenu SDP en utilisant le SAP (Session Announcement Protocol, voir RFC 2974).

ttl=

Cette option peut être utilisée pour fixer le TTL (Time to Live) des paquets UDP envoyés.

mux=

Cette option vous permet de définir la méthode d'encapsulation pour envoyer le flux. Voir les options de mux= du module standard pour une description des méthodes disponibles. Seuls ts et raw (pas d'encapsulation) sont des valeurs possibles pour les flux RTP. La valeur par défaut est RAW.

name=

Cette option peut être utilisée pour donner un nom qui sera affiché au client affichant le flux.

description=

Cette option peut être utilisée pour donner une description supplémentaire du flux.

url=

Cette option permet de donner l'adresse d'un site web contenant des informations supplémentaires sur le flux.

email=

Cette option permet de donner une adresse e-mail de contact

es

Le module es peut être utilisé pour séparer les différents flux élémentaires du flux principal, et enregistrer chacun d'eux dans un fichier différent ou les envoyer vers d'autres destinations.

Les paramètres disponibles sont :

access-video=

Utilisez cette option pour donner le média utilisé pour enregistrer ou envoyer les flux élémentaires vidéo. Les valeurs possibles sont les même que celles de l'option access du module standard (voir après).

access-audio=

Utiliser cette option pour régler le media choisi pour enregistrer ou envoyer le flux élémentaire audio. Les valeurs possibles et les options sont les mêmes que celles de l'option access du module standard (voir précédemment).

access=

Cette option peut être utilisée à  la place des 2 options access-video et access-audio, quand elles partagent le même réglage.

mux-video=

Utiliser cette option pour régler la méthode d'encapsulation choisie pour le flux élémentaire video. Les valeurs possibles et les options sont les mêmes que celles de l'option mux du module standard (voir précédemment).

mux-audio=

Utiliser cette option pour régler la méthode d'encapsulation choisie pour le flux élémentaire audio. Les valeurs possibles et les options sont les mêmes que celles de l'option mux du module standard (voir précédemment).

mux=

Cette option peut être utilisée à la place des 2 options mux-video et mux-audio, quand elles partagent le même réglage.

dst-video=

Utiliser cette option pour régler le lieu dans lequel sera sauvé, envoyé ou rendu accessible le flux élémentaire vidéo. La signification exacte de cette option dépend de la valeur de l'option access-video et est la même que l'option url du module standard (voir précédemment).

Note

Si vous utilisez la chaine de caractère %d dans le champ d'adresse (url), VLC la remplacera par le numéro de la piste audio ou vidéo en question. La chaine %c sera remplacée par le nom (FOURCC) du codec de la piste.

dst-audio=

Utiliser cette option pour régler le lieu dans lequel sera sauvé, envoyé ou rendu accessible le flux élémentaire audio. La signification exacte de cette option dépend de la valeur de l'option access-audio et est la même que l'option url du module standard (voir précédemment).

Note

Si vous utilisez la chaine de caractère %d dans le champ d'adresse (url), VLC la remplacera par le numéro de la piste audio ou vidéo en question. La chaine %c sera remplacée par le nom (FOURCC) du codec de la piste.

dst=

Cette option peut être utilisée àla place d'àla fois dst-video et dst-audio, quand elles partagent les mêmes réglages.

transcoder

Vous pouvez utiliser ce module pour transcoder un flux, c'est-à-dire changer ses codecs ou ses débits d'encodage. Quelques ajustements supplémentaires peuvent être réalisés pendant cette phase, comme changer la taille, désentrelacer, rééchantillonner, etc.

Note

Selon le débit original du flux et les options choisies, transcoder peut être une tache très intensive pour le processeur. En conséquence, la diffusion du flux transcodé en temps réel peut mener àdes pertes de frame ou une mauvaise image dans certains cas, quand il manque des ressources.

Les options disponibles sont :

vcodec=

Cette option permet de choisir le codec des pistes vidéos dans lequel le flux d'entrée doit être transcodé.

Une liste de codecs disponibles peut être trouvée sur la page des fonctionnalités de diffusion

vb=

Cette option permet de régler le débit flux video transcodé en kbit/s

venc=

Ceci permet de régler l'encodeur àutiliser pour encoder les vidéos. Les options disponibles sont :

  • ffmpeg : c'est le module d'encodage libavcodec. Il contient un grand nombre de codecs différents (la liste peut être trouvée sur la page des fonctionnalités de diffusion.

    Les options sont : keyint=>nombre de frames< permet de régler le nombre maximal de frames entre 2 frames clé, hurry-up permet à l'encodeur de diminuer la qualité du flux si le processeur ne peut soutenir le taux d'encodage, interlace permet d'améliorer la qualité de l'encodage d'une vidéo entrelacée, noise-reduction=<facteur de réduction du bruit> active un algorithme de réduction du bruit (réduira le débit demandé au coût des détails dans l'image), vt=<tolérance du débit en kbit/s> permet de régler la tolérance du débit de la vidéo de sortie, bframes=<nombre de frames> règle le nombre de B frames entre 2 frames clé, qmin=<quantizer> permet de régler l'échelle minimale des quantizers, qmax=<quantizer> permet de régler l'échelle maximale des quantizers,qscale=<quantizer> permet de régler une échelle fixe de quantizers pour des encodages VBR, i-quant-factor=<facteur de quantization> permet de régler le facteur de quantization des I frames par rapport aux P frames, hq=<quality> permet de régler le niveau de qualité pour l'encodage des vecteurs de mouvement (les arguments sont simple, rd ou bits, par défaut simple), strict=<niveau de conformité> permet de forcer un niveau strict de conformité (les valeurs possibles sont -1, 0, 1, par défaut 0), strict-rc active un algorithme de contrôle à taux strict, rc-buffer-size=<taille du buffer en bits> permet de choisir la taille du buffer utilisé pour le contrôle du taux (une valeur élevée correspond à un contrôle plus efficace), rc-buffer-aggressivity=<nombre représentant l'aggressivité> permet de régler l'aggressivité du taux de contrôle du buffer, pre-me permet d'activer l'estimation pre motion, mpeg4-matrix active l'utilisation de la matrice de quantification MPEG4 avec les flux MPEG2, améliorant la qualité tout en gardant la compatibilité avec les décodeurs MPEG2, trellis active la quantization trellis (meilleure qualité, mais traitement plus lent).

  • theora : l'encodeur theora Xiph.org. Ce module est utilisé pour produire des flux theora. Theora est un codec vidéo sans brevet et sans royalties.

    La seule option disponible est quality=<niveau de qualité>. Cette option permet de créer un flux VBR, remplaçant le réglage vb, le nieau de qualité doit être un entier entre 1 et 10. Le meilleur étant le plus élevé.

  • x264. x264 est un encodeur h264 libre et open-source. h264 (ou MPEG4-AVC) est un codec viddéo relativement récent de haute qualité.

    Les options sont : keyint=<nombre deframes> permet de régler le nombre maximal de framesentre 2 frames clé, idrint=<nombre de frames>permet de fixer le nombre maximal de frames entre 2 framesIDR, bframes=<nombre de frames> permetde régler le nombre de B frames entre une frame I et uneframe P, qp=<paramètre des quantizers>permet de fixer une valeur fixe des quantizers (entre 1 et 51),qp-max=<paramètre des quantizers> permet dedonner la valeur maximale des quantizers, qp-min=<paramètredes quantizers> permet de régler la valeur minimaledes quantizers, cabac active l'algorithmeCABAC (Context-Adaptative Binary Arithmetic Coding) (plus lentmais améliore la qualité), loopfilteractive le filtre loop, analyse active le modeanalyze, frameref=<nombre de frames> permetde régler le nombre de frames utilisées comme prédicateurs,scenecut=<sensibilité> permet de contrôler avecquelle aggressivité l'encodeur doit insérer des I-frame externes auchanegement de scène.

fps=

Cette option permet de régler le framerate d'une vidéo transcodée, en images par seconde, réduire le framerate d'une vidéo peut aider àdiminuer son débit.

deinterlace

Cette option permet d'activer le désentrelacement de vidéos entrelacées avant d'encoder.

croptop=

Cette option permet de découper la partie supérieure de la vidéo pendant le transcodage. L'argument est le nombre de dont la vidéo doit être coupée.

cropbottom=

Cette option permet de couper la partie basse de la source vidéo. L'argument est la coordonnée Y de la première ligne coupée.

cropleft=

Cette option permet de couper la partie gauche de la source vidéo. L'argument est le nombre de colonnes dont la vidéo doit être coupée.

cropright=

Cette option permet de couper la partie droite de la source vidéo. L'argument est la coordonnée X de la première colonne coupée.

scale=

Cette option permet de donner le ratio dans lequel doit être redimensionnée la vidéo pendant le transcodage. Cette option peut être particulièrement utile pour aider à réduire le débit d'un flux.

width=

Cette option permet de donner la largeur de la vidéo transcodée en pixels.

height

Cette option permet de donner la hauteur de la vidéo transcodée en pixels.

acodec=

Cette option permet de spécifier le codec dans lequel la piste audio doit être transcodée.

La liste des codecs disponibles peut être trouvée sur la page des options de diffusion.

ab=

Cette option permet de fixer le débit du flux audio transcodé en kbit/s.

aenc=

Ceci permet de choisir l'encodeur à utiliser pour encoder le flux audio. Les options disponibles sont :

  • ffmpeg : c'est le module d'encodage libavcodec. Il contient un grand nombre de codecs différents (la liste peut être trouvée sur la page des fonctionnalités de diffusion.

  • vorbis. Ce module utilise l'encodeur vorbis du projet Xiph.org. Vorbis est un codec audio libre, open, sans-licence.

    Les options sont : qualité=<niveau de qualité> permet d'utiliser VBR (débit variable) pour encoder à la place de CBR (débit constant) par défaut, et de fixer le niveau de qualité (entre 1 et 10, le plus haut est le meilleur), max-bitrate=<débit en kbit/s> permet de fixer le débit maximum, pour un encodage vbr, min-bitrate=<débit en kbit/s> permet de fixer le débit minimum, pour un encodage vbr, cbr permet de forcer un encodage cbr.

  • speex. Ce module utilise l'encodeur speex du projet Xiph.org. Speex est un codec audio, performant pour de très faibles débits (autour de 10kbit/s) et particulièrement pour la vidéo conférence.

samplerate=

Cette option permet de fixer le taux d'échantillonnage du flux audio transcodé en Hz. Diminuer le taux d'échantillonnage est une manière de réduire le débit du flux audio.

channels=

Cette option permet de fixer le nombre de canaux du flux audio résultant. Cette option est utile pour les codecs qui ne supportent pas plus de 2 canaux, ou pour réduire le débit d'un flux audio.

scodec=

Cette option permet de définir le format dans lequel les pistes de sous-titres du flux d'entrée devraient être converties.

La liste des codecs disponibles peut être trouvée sur la page des options de diffusion.

senc=

Cela permet de choisir l'encodeur à utiliser pour encoder les sous-titres.

Le seul encodeur de sous-titres disponible à l'heure actuelle est dvbsub.

soverlay

Cette option permet d'incruster les sous-titres directement sur la vidéo pendant le transcodage. Ne pas confondre cette option avec senc/scodec qui transcode les sous-titres et en fait un flux.

sfilter=

Cette option permet d'afficher des images générées par un subpicture filter (ie un logo, une phrase, ...) au dessus de la vidéo.

La liste des subpicture filters disponibles peut être trouvée sur la page des options de diffusion. Les options de ces modules peuvent être trouvées en utilisant la ligne de commande suivante :

% vlc -p --advanced <nom_du_module>

threads=

Cette option permet de fixer le nombre de threads qui doivent être utilisés pour encoder les flux. Augmenter ce nombre jusqu'au nombre de processeurs sur l'ordinateur , (ou au double sur les processeurs Intel P4 HT) devrait améliorer les performances de transcodage.

audio-sync

Quand cette option est activée, VLC abandonnera/dupliquera certaines frames vidéo pour synchroniser la piste vidéo avec la piste audio.

duplicate

Ce module peut être utilisé pour dupliquer le flux, et ainsi procéder à travers différentes chaines.

Les options disponibles sont :

dst=

Cette option permet de fixer la chaine à travers laquelle le flux dupliqué doit être traité.

Note

Plusieurs options dst= doivent être utilisées dans le bloc duplicate pour vraiment dupliquer le flux.

N'importe lequel des modules de sortie décrits précédemment peut être utilisé comme paramètre de cette option.

select=

Cette option peut être utilisée pour dupliquer seulement unflux élémentaire d'un flux complet.

Plusieurs critères peuvent être donnés en les séparant par une virgule.

Pour les critères qui nécessitent un paramètre, tel que es et program, vous pouvez aussi spécifier une bande, en utilisant la syntaxe critère=num_début-num_fin.

Les paramètres disponibles sont :

  • program= : duplique seulement les flux élémentaires appartenant au programme sélectionné (ou SID). Cette option fonctionne seulement avec les flux MPEG2/TS.

  • program= : ne duplique pas les flux élémentaires appartenant au programme sélectionné (ou SID). Cette option fonctionne seulement avec les flux MPEG2/TS.

  • program= : duplique seulement les flux élémentaires avec l'id sélectionnée.

  • program= : ne duplique pas les flux élémentaires avec l'id sélectionnée.

  • program= : duplique seulement la vidéo des flux élémentaires.

  • program= : ne duplique pas la vidéo des flux élémentaires.

  • program= : duplique seulement l'audio des flux élémentaires.

  • noaudio : ne pas dupliquer les flux élémentaires audio.

  • spu : dupliquer uniquement les flux élémentaires de sous titres.

  • nospu : ne pas dupliquer les flux élémentaires de sous titres.

Exemple :

#duplicate{dst=std{...},select="program=100-200,novideo"}

Cette chaine de type duplicate ne renvera que les flux élémetaires non vidéo appartenant aux programmes dont le PID est compris entre 100 et 200.

Divers

Voici quelques options globales supplémentaires :

--sout-all, --no-sout-all

Activer la diffusion de tous les ES (désactivé par défaut). Par défaut, VLC ne diffusera qu'un ES audio et un ES vidéo (les premiers). Si vous activez sout-all, tous les ES (audio, vidéo et sous titres) seront diffusés.

--sout-keep, --no-sout-keep

Garder le sout ouver (désactivé par défaut) : utilise la même instance du sout à travers les divers éléments de playlist (si possible).

--no-sout-audio

Cette option permet de désactiver l'audio dans les flux émis.

--no-sout-video

Cette option permet de désactiver la vidéo dans les flux émis.

Syntaxe simplifiée

Le module de flux de sortie permet aussi d'utiliser une syntaxe simplifiée qui ne peut utilisée que lorsque que l'on utilise les options principales du module standard :

% vlc input_stream --sout access/mux:url

access, mux et url sont utilisés comme les options du module standard.

Exemples

Pour bien comprendre la syntaxe complex du flux de sortie de VLC vous devriez regarder les exemples de la section suivante.