16. Environnement du système d'exploitation

16.1. Compte utilisateur PostgreSQL
16.2. Créer un groupe de base de données
16.3. Lancer le serveur de bases de données
16.4. Gérer les ressources du noyau
16.5. Arrêter le serveur
16.6. Options de chiffrement
16.7. Connexions tcp/ip sécurisées avec ssl
16.8. Connexions tcp/ip sécurisées avec des tunnels ssh tunnels

Ce chapitre discute de la configuration, du lancement du serveur de bases de données et de ses interactions avec le système d'exploitation.

16.1. Compte utilisateur PostgreSQL

Comme avec tout autre démon serveur accessible au monde externe, il est conseillé de lancer PostgreSQL™ sous un compte utilisateur séparé. Ce compte devrait seulement être le propriétaire des données gérées par le serveur et ne devrait pas être partagé avec d'autres démons (par exemple, utiliser l'utilisateur nobody est une mauvaise idée). Il n'est pas conseillé de changer le propriétaire des exécutables par cet utilisateur car les systèmes compromis pourraient alors se voir modifier leur propres binaires.

Pour ajouter un compte utilisateur Unix, jetez un oeil à la commande useradd ou adduser de votre système. Le nom de l'utilisateur postgres est souvent utilisé et l'est sur tout le livre, mais vous pouvez utiliser un autre nom si vous le souhaitez.